top of page

Intervenant.e.s de la journée de l'ORTQAI 2023

Dernière mise à jour : 21 nov. 2023

Retrouvez ici le panel d'intervenant.e.s de la journée du 23.11.23


Qu'avons nous appris des études menées dans les écoles en Suisse?

Luca Pampuri, responsable du Centre de compétence radon de la SUPSI

Après avoir terminé sa formation académique à l'École polytechnique fédérale de Zurich, il devient d'abord assistant puis chercheur à la Scuola universitaria professionale della Svizzera Italiana. Depuis huit ans, il est responsable du Centre de compétence radon de la SUPSI et assume la fonction de Délégué radon pour la Suisse italienne.


Présentation: Confort thermique et CO2 dans les écoles du canton du Tessin, SUPSI


Claude-Alain Roulet, professeur honoraire EPFL

Physicien de formation, Claude-Alain Roulet a passé la plus grande partie de sa carrière comme enseignant-chercheur à l'EPFL, au LESO, où il a dirigé un groupe de travail sur la qualité de l'environnement intérieur. Il est à la retraite depuis avril 2006 mais a donné des cours à l'EPFL jusqu’en 2017. Il a été engagé dans des tâches de normalisation européennes et suisses jusqu'en 2021. Il est toujours actif en tant que consultant et expert en physique du bâtiment.


Présentation : Évaluation des conditions de renouvellement de l’air dans quelques écoles primaires du canton de Fribourg


Benoit Sicre, directeur de l’équipe de recherche « Santé et Hygiène » à l’institut des techniques du bâtiment et de l’énergie IGE à la Hochschule Luzern

Benoit Sicre est un chercheur spécialisé dans le domaine des techniques du bâtiment, en particulier dans le domaine de l'efficacité énergétique, de l’hygiène et du confort. Son activité de recherche est très orientée pratique et il travaille ensemble aussi bien avec les fabricants de matériel qu’avec les utilisateurs finaux. Il a fait ses études dans le domaine du génie des procédés et de la gestion de projets industriels et a obtenu un doctorat dans le domaine de la fourniture énergétique des bâtiments résidentiels. Il fait de la recherche depuis 2009 à la Haute école de Lucerne, où il dirige le groupe de recherche « Santé et Hygiène ».


Présentation : Comment sensibiliser les écoles à la QAI ? Un retour du terrain


Michael Riediker, Dr.sc.nat. Michael Riediker, SCOEH

Michael Riediker est directeur du SCOEH, un centre de recherche privé sur la santé au travail et de l’environnement. Il s'intéresse principalement aux aérosols inhalés et exhalés et à leurs effets sur la santé. Il mène également des recherches sur les particules dans l'eau, les allergènes, les gaz et le bruit, et la chaleur à la place de travail.

Titulaire d'un doctorat de l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) sur le thème des allergènes et de la pollution de l'air, il a travaillé en Caroline du Nord, aux États-Unis, à l'ETH de Zurich, à l'Université de Lausanne et à l'IOM Singapour. Michael Riediker a fondé le SCOEH en 2018 dans le but de redonner un foyer à son domaine de recherche en Suisse alémanique.


Présentation : Évaluation des purificateurs d’air et de la ventilation dans une école


Quels liens peut-on établir entre qualité de l'air et santé des enfants?

Dr Isabelle Ruchonnet-Métrailler, Chargée de cours à l’université de Genève et responsable de l’unité de pneumologie pédiatrique aux HUG

Isabelle Ruchonnet-Métrailler a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Genève, puis son MD PHD en 2007 après avoir étudié le rôle du stress sur les poumons. Elle se spécialise ensuite en pédiatrie générale, puis en pneumologie pédiatrique en se formant, entre autres, à l’Hôpital Necker-Enfants Malades (Paris). Elle développe en parallèle différents axes de recherche translationnels visant à mieux comprendre les pathologies congénitales, ainsi que le rôle de l’intelligence artificielle dans la prise en charge de l’asthme. Elle est désormais responsable de l’Unité de Pneumologie pédiatrique des Hôpitaux Universitaires de Genève.


Présentation : Maladie respiratoire de l’enfant et pollution de l’air : quel lien ?


Denis Charpin, professeur émérite en médecine de l'université Aix Marseille et président de l’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique-APPA

Denis Charpin est spécialiste en pneumologie, allergologie et santé publique-épidémiologie. Il a notamment mené des recherches liées à la pollution atmosphérique, extérieure et intérieure, aux pollens et pollinoses.

Parmi ses autres activités professionnelles, il est membre de l’Académie nationale de médecine, président de l’Association Régionale d’Assistance Respiratoire à Domicile, membre du Conseil national de l’air, membre des AASQA AirParif et AtmoSud.


Présentation : Asthme infantile et pollution de l'air : apport de l'épidémiologie


Comment prendre en charge la qualité de l'air intérieur dans l'acte de construire?

Jean-Marc Péléraux

Jean-Marc Péléraux, Architecte associé, fondateur du bureau dettling péléraux architectes

Jean-Marc Péléraux a obtenu son diplôme d'architecture de l'EPFL en 1989. Il est indépendant en association avec Astrid Dettling depuis 1999. Principalement actif dans des projets de transformation et de réalisations neuves pour des MO publics et des collectivités. Parmi leurs réalisations, on peut compte le CO de langue allemande, Fribourg – le Gymnase de Renens (VD) – La transformation du collège de Florissant, Renens (ass. Galletti-Matter arch.) et le Centre de formation professionnelle, Echallens. Ils interviennent également dans des bâtiments patrimoniaux : ETML, Lausanne – Ancienne école de couture, Lausanne – Centre funéraire de Montoie, Lausanne – Maison Gubler, Nyon ou encore la Paroisse du Sacré-Cœur, Lausanne. Il est enfin investi dans la recherche constante d’économies de moyens et de limitation des investissements en énergie grise dans les projets.


Présentation : Qualité de l’air et architectures scolaires


Que se passe-t-il outre frontière?

Samuel Gosset, Chargé d'études en optimisation des performances des bâtiments spécialisé en environnements intérieurs et ventilation, Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, la mobilité et l'aménagement)

Samuel Gosset est chargé d’études depuis 2018 au sein de la Délégation territoriale des Hauts-de-France à Lille. Il réalise des études sur la qualité de l’air intérieur. Il assure également des formations dans le domaine de la Qualité sanitaire des bâtiments (amiante) et de la qualité de l’air intérieur. Expert dans le cadre des campagnes de labellisation Ecoquartier et ancien correspondant Ecoquartier et aménagement durable à la Délégation départementale des territoires et de la mer du Nord (DDTM 59).


Présentation : Retour d'expérience sur la mise en place d'une règlementation en France pour le suivi de la QAI dans les écoles


Avis de l'Office Fédéral de la Santé Publique

Roger Waeber, OFSP, direction de l'unité polluants de l'habitat

Roger Waeber a terminé ses études en sciences de l'environnement à l'EPF de Zurich en 1995, avec une spécialisation en hygiène de l'environnement. De 1995 à 1999, il a travaillé à l'ancien Institut d'hygiène et de physiologie du travail de l'EPFZ de Zurich dans le domaine de l'hygiène de l'air et s'est spécialisé dans la thématique de la qualité de l'air intérieur. En janvier 1999, il a rejoint l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), division Produits chimiques, où il dirige depuis 2005 l'unité Polluants de l'habitat.


Présentation : Aérer les écoles : Air frais, idées claires


Martha Palacios, OFSP, Suppléante du chef de section Risques radiologiques, Responsable du Plan d'action radium 2015-2023

Géographe de formation, Martha Palacios travaille à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) depuis 2004. Parmi ses tâches figurent la gestion du risque radon ainsi que des héritages radiologiques. Elle fait par ailleurs partie du comité de rédaction du rapport annuel de la division Radioprotection. Actuellement, elle exerce essentiellement en tant que cheffe du projet « Plan d'action radium 2015-2023 ». Elle gère également la problématique du radon aux postes de travail en collaboration avec la Suva. Martha Palacios dispose d’un certificat d’experte en radioprotection ainsi que d’un CAS en qualité de l’air intérieur.


Présentation : Bilan sur les mesures du radon dans les écoles depuis 2018


Organisation et modération de la conférence

Joëlle Goyette Pernot, Professeure HES ordinaire responsable du centre romand de la qualité de l'air intérieur et du radon (croqAIR) au sein de l'institut Transform de la HEIA-FR

Après un parcours en géographie et aménagement du territoire entre Lyon et Montréal, achevé par un PhD en Géographie de l’Université de Fribourg spécialité aérobiologie en 2006, Joëlle Goyette Pernot est depuis 2009 déléguée radon de l’OFSP pour la Suisse romande au sein de la HEIA-FR. Elle est en charge du développement des compétences du service technique romand en matière de gestion du risque lié à la présence du gaz radon dans le bâtiment neuf et existant et de la formation des professionnels de la construction à la thématique du radon. Elle dirige le Centre romand de la qualité de l'air intérieur et du radon (croqAIR) au sein de l'institut Transform de la HEIA-FR et à ce titre encadre plusieurs projets de recherche portant sur la qualité de l'air intérieur dans les contextes bâti et environnemental actuels. En sa qualité de présidente de l'ORTQAI depuis sa fondation en 2022, elle sera la coordinatrice et co- modératrice de cette journée.


Guillaume Suarez, Responsable de l’Unité ingénierie environnementale au département santé travail environnement (DSTE) au sein du Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté)

Après des études en chimie moléculaire à l’université d’Aix-Marseille III et une thèse doctorale soutenue en 2004 à l’Université d’Alcala-de-Henares (Espagne) Guillaume Suarez poursuit ses recherches dans le domaine des nanotechnologies orientées vers les biocapteurs au sein de différents Instituts de recherche : Université Newcastle (UK); CSEM (Neuchâtel); EPFL. Depuis 2015 il dirige l’Unité ingénierie environnementale à l’Institut universitaire romand de santé au travail (IST) intégrant Unisanté dès sa création en 2019. Actuellement ses travaux de recherche portent sur le développement d’instruments de mesure optiques particulièrement sensibles pour la détermination du potentiel oxydant comme biomarqueur inflammatoire dans l’air exhalé ou proxy environnementale pour caractériser la pollution de l’air. En sa qualité de secrétaire de l'ORTQAI depuis sa fondation en 2022, il sera co-modérateur pour cette journée.


124 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page